November 30, 2016

Brittany: Results of the First Elections to the Breton Parliament

 

In November 2016, the Breton association Kelc’h An Dael (KAD) held the first elections of the Parlement de Bretagne, which drew interest from a large number of voters in the region. Over the next three years, the 33 newly-elected representatives will work on drafting a modern Breton Constitution based on customary law and French legislation. KAD spokesperson Jean-Loup Le Cuff welcomes the results as a step towards increasing self-determination in Brittany.

 

The article below was published by Agence Bretagne Presse:

English version here.

 

Les premières élections nationales et parlementaires bretonnes viennent de se terminer physiquement, le dimanche 27 novembre 2016, dans un restaurant de Surzur en Morbihan, le "Menhir Black", que nous remercions pour leur accueil chaleureux. Il a été possible également de voter avant par correspondance, courriels ou courriers, pendant une dizaine de jours, pour les Bretons éloignés ou de la diaspora qui ne pouvaient pas se déplacer.

Pour ces premières élections nationales et parlementaires bretonnes, ouvertes à tous les Bretons démocrates et patriotes, nous avions trente neuf candidats de tous horizons et de toutes sensibilités, et 482 électeurs inscrits pour faire leur choix, afin de réveiller le Parlement de Bretagne qui n'a pas siégé depuis 1788 !

Le dépouillement général s'est déroulé de 18 h à 22 h 30 devant plus d'une centaine d'électeurs présents, et nous a donné le résultat suivant, dans l'ordre décroissant des voix obtenues :

 

Les 33 élus du Parlement de Bretagne : (Premier cycle parlementaire breton 2017-2019)
1/ Corlay, André (318) 

2/ Le Goarnig, Gwenn (306) 

3/ Kermenguy, Charles de (300) 

4/ Gaultier, Yann Kez (297) 

5/ ex-aequos : 

- Calvarin, Ronan (296) 

- Millasin Olivo, Mary (296) 

- Viaouet, Alan (296) 

8/ ex-aequos : 

- Vaucamp, Roger (295) 

- Pavec, Jean-Yves (295) 

10/ Guillaume, Michel (294) 

11/ ex-aequos : 

- Furon, Jean-Marc (292) 

- Le Deuff, Per (292) 

13/ ex-aequos : 

- Josse, Gilbert (287) 

- Moisan, Gilles (287) 

15/ ex-aequos : 

- Daniel, Per (286) 

- French, Davy (286) 

17/ Le Bris, Jonathan (284) 

18/ Fournier, Pascal (281) 

19/ Poulpiquet, Jakez de (280) 

20/ Le Corre, Stéphane (279) 

21/ ex-aequos : 

- Kerdrel, Emmanuel de (277) 

- La Touche, Jean-Luc (277) 

23/ Le Bris, Alain (272) 

24/ Haymel, Rozenn (264) 

25/ ex-aequos : 

- Le Vaillant, Françoise (262) 

- Sicsic, Jean-Clarles (262) 

27/ Trebaol, William (255) 

28/ Perissel, Jean-Philippe (246) 

29/ Radoubé, Thomas (237) 

30/ Dolu, Karol (234) 

31/ Trecasser, Éric (231) 

32/ Bourdelier, Christophe (229) 

33/ Letoffe, Emmanuel (228)

 

Les 6 suppléants : 

1/ Le Roux, Nicolas (217) 

2/ ex-aequos : 

- Gaudemont, Éric de (215) 

- Seité, Tanguy (215) 

4/ ex-aequos : 

- Delamotte, Éric (192) 

- Herry, Yann (192) 

6/ Bousseaud, Jérôme (159)


Les trente trois Parlementaires Bretons élus vont donc travailler pendant trois ans à l'élaboration d'une Constitution Bretonne moderne, ou du moins à son ébauche, en tenant compte des règles de Droit en vigueur tout autant que de l'ancien Droit Coutumier Breton. Ils pourront prendre conseil auprès des juristes et de tous les spécialistes qu'ils jugeront utiles.

Les six suppléants rentreront en lice en cas de démissions ou d'évictions d'un ou plusieurs parlementaires, mais pourront déjà faire partie d'une commission mixte parlementaire comme tous les électeurs qui le désirent : les électeurs, véritables représentants du Peuple Breton, seront mis à contribution sur la base du volontariat, au sein de Commissions Mixtes Parlementaires, et auront leur mot à dire sur les travaux des Parlementaires. Ces Commissions Mixtes Parlementaires, sur tous les sujets possibles, pourront étayer le nouveau corpus de lois à mettre également en oeuvre par les Parlementaires élus.

Une communication publique se fera sur tous les travaux achevés comme sur toutes les décisions votées du nouveau Parlement de Bretagne réveillé. Un communiqué plus détaillé, sur le fonctionnement interne du Parlement de Bretagne et son installation, sera donné bientôt. 
Nous remercions ici tous ceux qui ont participé de près ou de loin à cette belle construction démocratique pour la Bretagne, les 39 candidats, l'ensemble des électeurs, et les membres de l'association KAD qui vont continuer à accompagner ce Parlement de Bretagne au quotidien dans son fonctionnement.

Pour information, l'association KAD était invitée par l'UNPO dont elle est membre, à représenter la Bretagne à l'ONU, au Conseil des Droits de l'Homme, Forum sur les questions relatives aux minorités en situation de crises humanitaires, neuvième session du 24 et 25 novembre 2016. Après réflexions internes, nous avons décliné cette invitation cette année pour deux raisons essentielles : 

- Le sujet développé cette année ne permettait pas à KAD de s'exprimer sur les Droits inaliénables de la Bretagne bafoués par la France. Nous attendrons une prochaine occasion plus favorable. 

- Ce forum onusien avait lieu juste trois jours avant nos élections, et pouvait détourner notre organisation interne de notre objectif principal. Le Parlement de Bretagne maintenant réveillé et élu, nous serons plus forts et légitimes à l'avenir pour venir nous exprimer à l'ONU.

Merci à tous, pour une véritable démocratie dans une Bretagne réunifiée!

 

Further information on the establishment of the Parlement de Bretagne: https://abp.bzh/elections-du-parlement-de-bretagne-retour-a-surzur-retour-vers-le-futur-41355